Rapport Annuel 2019 / 2020

Selfie No Billag

En mouvement !

Chères et chers liberi,

Voilà trois ans et demi que nous avons le plaisir de représenter Opération Libero en tant que coprésidentes. Durant cette période, nous avons milité ensemble et avec succès contre l'initiative No Billag, contre l'initiative “pour l'autodétermination”, en faveur de la naturalisation facilitée de la troisième génération, pour maintenir la Suisse dans l’espace Schengen, pour le mariage pour toutes et tous, pour l’extension de la norme pénale antiraciste et pour un renouveau lors des dernières élections fédérales.

La Suisse est en mouvement : De nouvelles alliances et de nouveaux réseaux en faveur d’une Suisse ouverte et progressiste ont vu le jour ces dernières années. Une culture politique positive s'est installée dans le pays. Les dernières élections fédérales ont également marqué un nouveau départ : le Parlement est devenu plus jeune et plus féminin. Un programme plus progressiste commence à s'imposer.

Après des années de défense acharnée des valeurs et institutions de la démocratie libérale, Opération Libero peut désormais ouvrir un nouveau chapitre. C’est la raison pour laquelle Flavia a lancé un processus stratégique interne dont l’objectif est de préparer l’organisation aux défis futurs.

Dans l’immédiat, nous nous préparons à trois mois de campagne contre l’initiative de résiliation. Ce vote est symbolique pour Opération Libero, le mouvement ayant été fondé en 2014 suite à l’acceptation de l’initiative “contre l’immigration de masse”. Cette campagne marque pour nous la fin d’un premier cycle et le début d’un nouveau chapitre.

Mais 2020 n’est décidément pas une année comme les autres. Le vote sur l’initiative de résiliation a été reporté à septembre et le processus stratégique également retardé par la situation sanitaire. Ce n’est toutefois que partie remise et une affaire de quelques mois. Car nous ne cessons de le répéter : le changement est une bonne chose ! C’est aussi pourquoi vous lisez ici notre dernier message commun.

Après six ans à la tête d’Opération Libero, Flavia a décidé de tourner une page en se retirant de la coprésidence. Ce mot de bienvenue est donc également un mot d’au revoir. Ce départ, nous espérons pouvoir le fêter avec vous comme il se doit en temps “normal”.  Et d'ici là, nous aimerions vous remercier une dernière fois ensemble du fond du cœur. Un immense merci à vous pour votre confiance ! Merci d'avoir fait d’Opération Libero ce qu'elle est aujourd'hui. Nous attendons avec impatience le prochain chapitre de notre organisation ! C’est dans ce contexte que nous vous disons ensemble en tant que coprésidentes : “A bientôt, ce fut un immense honneur et un sacré voyage.”

Vos coprésidentes
Flavia Kleiner et Laura Zimmermann

Vorstand Schweiz

Flavia Kleiner
Co-Présidente

Vorstand Schweiz

Laura Zimmermann
Co-Présidente

Vorstand Schweiz

Stefan Schlegel
Spécialiste thématique

Vorstand Schweiz

Philipp von Brandenstein
Stratégie

Vorstand Schweiz

Franziska Barmettler
Organisation et gouvernance

Vorstand Schweiz

Stefan Manser-Egli
Communauté

Vorstand Schweiz

Aliénor Nina Burghartz
Spécialiste thématique

Vorstand Schweiz

Till Burckhardt

Vorstand Schweiz

Janos Ammann

Generalversammlung 2019

Los gehts! Allons-y! Andiamo! Dại!

Quelle est notre direction préférée ? En avant, bien sûr ! Le mot "avancer" est également étroitement lié au mot "changer", qui définit parfaitement les derniers mois chez Opération Libero. Une équipe en partie renouvelée, un nouveau bureau, de nouvelles campagnes : beaucoup de choses ont changé ! Nous avons pris congé de certains membres fondateurs du mouvement, et nous en avons accueillis d’autres.

Flavia Kleiner, confondatrice et coprésidente, nous quitte après six ans d’engagement. David Schärer, membre du Comité directeur et professionnel de la publicité, quitte lui aussi le Comité tout en restant actif avec le mouvement. Janos Ammann, grand maître de la création de “memes” et spécialiste des questions européennes, a quitté le Comité pour s’installer à l’étranger.

Le secrétariat général d’Opération Libero a également connu des changements. Philipp Brandenstein, membre du Comité directeur et responsable de la campagne “Votons le changement”, a quitté l’équipe opérationnelle après les élections et se dédie exclusivement à son rôle de membre du Comité. Carla Allenbach, responsable de projets, est partie poursuivre ses études à l’étranger. Lydia Toth, secrétaire générale, et Silvan Gisler, responsable de la communication, ont contribué à la mise en place du secrétariat général d’Opération Libero et nous ont quitté pour terminer (nous l’espérons !) leurs études longtemps mises entre parenthèses au profit de leur engagement pour le mouvement.

Mukadem Brumand a terminé un stage de six mois au sein du secrétariat général et a débuté un semestre d’échange en Colombie. Lucia Arnold, stagiaire polyglotte en communication, est restée six mois supplémentaires à nos côtés en qualité de chargée de projets en communication avant de nous quitter pour terminer son bachelor. Nous leur adressons à toutes et tous un immense merci pour leur engagement !

Une nouvelle équipe est déjà active et apporte un vent de fraîcheur au mouvement. Au début de l'année, Shibo Tschäppeler nous a rejoint en qualité de responsable de la communauté. Isabelle Gerber est depuis le mois de juin la nouvelle secrétaire générale d’Opération Libero. Et Guido Balmer, ancien chef de l’information du Département fédéral de justice et police, est venu renforcer l’équipe pour la campagne contre l’initiative de résiliation. Stéphane Decrey, responsable de la communication pour la Suisse romande, est de retour à nos côtés pour la campagne après avoir déjà collaboré avec nous durant la campagne “Votons le changement”.

Et ce ne sont pas que les personnes qui ont changé. Début décembre 2019, le bureau d’Opération Libero a déménagé de quelques centaines de mètres en  direction du nord de la Langstrasse zurichoise. Nous voilà maintenant dans de nouveaux locaux dotés d’une belle vitrine, rose évidemment !

Et en parlant d'aller de l'avant : après des semaines de préparation, de report et d'ajustements en raison de la situation sanitaire, nous avons enfin pu lancer la campagne contre l'initiative de résiliation. La conférence de presse de lancement fut virtuelle et s’est déroulée dans le jeu en ligne Second Life. L’immobilisme, ce n'est pas notre truc ! Los gehts ! Allons-y ! Andiamo ! Dại !

Team GS

Isabelle Gerber
Secrétaire générale

Team GS

Adrian Mahlstein
Responsable des campagnes

Team GS

Shibo Tschäppeler
Responsable de la communauté

Team GS

Valentina Spillmann
Assistante à la gestion

Equipe Romande

Stéphane Decrey
Communication Suisse romande

Guido Balmer

Guido Balmer
Communication initiative de résiliation

Team GS

Silvan Gisler
Responsable communication
(jusqu’à fin mai)

Team GS

Lucia Arnold
Communication
(jusqu’à fin mai)

Lydia Toth

Lydia Toth
Secrétaire générale
(jusqu’à fin mars)

Team GS

Mukadem Brumand
Stagiaire
(jusqu’à fin janvier)

Vorstand Schweiz

Philipp von Brandenstein
Responsable projet “Votons le changement”
(jusqu’à fin novembre)

Team GS

Carla Allenbach
Campaign manager
(jusqu’à fin novembre)

Wandelwahl Basel

Wandel

Das letzte Quartal des Jahres 2019  war geprägt von Bewegung: Im Oktober liefen die National- und Ständeratswahlen auf Hochtouren. Hier wirkte unsere Community aktiv mit, dass es unsere Wandelwahl-Kandidierenden in den Kantonen AG, BS und BL nach Bern schafften. Erfolgreich waren schliesslich Sibel Arslan (Grüne/Basta, BS); Eric Nussbaumer (SP, BL), Florence Brenzikofer (Grüne BL); Yvonne Feri (SP, AG) und Beat Flach (glp, AG). 

Nach den Wahlen gaben wir dem November-Stammtisch einen besonderen Touch und widmeten uns einem viel diskutierten Thema: dem Klima. Oli und Axel vom KlimaZnacht haben die neuesten Daten und Herausforderungen präsentiert. Zusammen suchten wir nach unterschiedlichen Lösungsansätzen, wie jede*r im Grossen oder im Kleinen etwas unternehmen kann, um einen Beitrag zu einer gesunden Erde zu leisten. Wie immer schlossen wir das Jahr mit einem Samichlaus-Stammtisch im Dezember ab.

Während des Vereinsjahres haben uns leider Sandie Collins, Beat Schenker und Christian Müller aus dem Vorstand der Sektion Basel verlassen. Da die Generalversammlung im April 2020 wegen der Coronapandemie nicht stattfinden konnte, haben wir die Abgänge vorerst mit Mike Schaffner, Zak Cook, Denis Sorie und Mireille Gast ersetzt und wir hoffen, diese möglichst bald von unseren Mitgliedern an der GV bestätigen zu lassen. 

Das neue Vereinsjahr gewinnt gerade erst an Fahrt: Bald schon werden wir unseren pinken Tisch wieder hervorholen, wenn wir zusammen mit unserer engagierten Community in den Nordwestschweizer Kantonen die Kündigungsinitiative bodigen werden.  Wir freuen uns schon sehr, mit all den einzigartigen Menschen wieder los zu ziehen und die respektvolle Diskussionskultur weiter zu etablieren.

Hannah Bichsel & Fabio Wettstein
Vorstand Sektion Basel

Sektion Nordwestschweiz
Sektion Nordwestschweiz
Sektion Nordwestschweiz
Sektion Nordwestschweiz
Sektion Nordwestschweiz
Team Nordwestschweiz

Christoph Collins
Co-Präsident

Team Nordwestschweiz

Beat Schenker
Co-Präsident

Team Nordwestschweiz

Sandie Collins
Community Managerin

Team Nordwestschweiz

Hannah Bichsel
Community Managerin

Team Nordwestschweiz

Christian Müller
Veranstaltungen

Team Nordwestschweiz

Fabio Wettstein
Veranstaltungen

Team Nordwestschweiz

Marcel Colomb
Organisation

Libero-Flasche

Viele neue Gesichter

Im Rahmen der Wandelwahl-Kampagne im Oktober 2019 kamen die Berner und Bernerinnen zu einem spannenden Stammtisch zusammen. Mit sehr viel Expertise erklärten uns Martina Mousson und Claude Longchamp vom gfs-Bern, wie man “clever wählt”. Den beiden gelang es, sogar uns selbsternannten Politiknerds neue Einsichten mit auf den Weg zu geben. 

Das Jahr wurde dann mit einem hochkarätigen Anlass abgeschlossen: Zusammen mit Avenir Jeunesse veranstalteten wir einen Diskussionsabend zu den Themen “Ehe”, “Wirtschaft 4.0” und “Service Citoyen”.

Sektion Bern
Sektion Bern
Sektion Bern

Zu guter Letzt verabschiedeten wir an unserer jährlichen Generalversammlung Anna de Quervain, Jessica Zuber, David Weimann, Mentari Baumann, Jonas Tarabori und Clemens Tuor aus dem Vorstand. An dieser Stelle nochmals herzlichen Dank für alles, was ihr für Operation Libero Bern gemacht habt! Wir freuen uns enorm über die neuen Gesichter im Vorstand: Janina Aeberhard, Stefano Casellini, Sebastian Niessen, Luca Jungen, Anna Hauser und Victor Legler sorgen dafür, dass Bern pink bleibt. Wir freuen uns! 

Renato Perlini
Co-Präsidium Sektion Bern
 

Team Bern

Sebastian Niessen
Co-Präsident

Team Bern

Renato Perlini
Co-Präsident

Team Bern

Janina Aeberhard

Team Bern

Stefano Casellini

Team Bern

Victor Legler

Team Bern

Anna Hauser
Co-Finanzen

Team Bern

Luca Jungen
Co-Finanzen

Libero Socken

De nouvelles forces pour de nouvelles campagnes

L’automne a été bien occupé pour Opération Libero qui s’est lancée dans la campagne «Votons le changement» pour les élections fédérales. Durant les mois qui ont précédé le 20 octobre, la section romande a organisé deux soirées de lancement: à Lausanne le 26 août et à Genève le 3 septembre. Nous avons organisé une soirée speed-meeting à Moudon, en collaboration avec l’émission «Mise au point» de la RTS. Les candidat·es vaudois soutenu·es par Opération Libero étaient toutes et tous présent·es. Nous avons également réédité le concept à Genève, avec les candidat·es genevois·es cette fois.

Après cette intense campagne, le comité directeur a organisé une journée de team building afin d’orienter les prochains projets et développements de la section. Nous avons terminé l’année avec notre traditionnelle soirée fondue aux Bains des Pâquis. Membres du comité directeur et sympathisant·es ont ainsi eu l’occasion de clore l’année autour d’un bon repas et de discussions politiques animées!

Au début de l’année 2020, notre premier café politique fut un peu spécial puisqu'il comportait une première partie dédiée à l’assemblée générale de la section. Nous avons remercié Soren Henrichsen et Kathrin Gretener pour leur engagement au sein du comité directeur et accueilli trois nouveaux membres : Marie Juillard, Basil Huber et Yves Perret. Ensuite, nous avons eu le plaisir d’accueillir Jacopo Ograbek, avocat, pour discuter de la loi anti-discrimination, sujet de la votation du 9 février qui fut une victoire dans la lutte contre l’homophobie.

En février, l’actualité genevoise fut marquée par les élections communales. Nous avons invité trois candidat·es - Martin   Staub   (PS),   Laurent   Schmidt   (PLR)   et   Susanne Amsler (Vert’libéraux) - afin de discuter des alliances transpartisanes dans les conseils communaux. Un débat qui fut l’occasion de discuter abondamment de politique environnementale, familiale et du logement au niveau communal.

C’est à la même période que nous avons débuté la préparation de la campagne contre l’Initiative de résiliation avec plusieurs collaborations, notamment à Lausanne avec le foraus. Autant de projets que nous avons dû reporter suite à l’épidémie de Covid-19 et au report des votations du 17 mai. C’est n’est que partie remise !

Inès Blondel et Charmilie Nault
Coprésidentes Section Suisse romande

Equipe Romande

Inès Blondel
Co-Présidente

Equipe Romande

Charmilie Nault
Co-Présidente

Equipe Romande

Stéphane Decrey

Equipe Romande

Fanny Randanne

Equipe Romande

Marie Juillard

Equipe Romande

Basil Huber

Equipe Romande

Yves Perret

Kuchen

Ein Hoch auf unser einjähriges Bestehen!

Kaum zu glauben: Was als spontane Idee an unserer vorletzten GV begann, läuft nun seit über einem Jahr, während dem wir regelmässig bekannte sowie neue Gesichter zum gemütlichen Austausch, aber auch für die eine oder andere Kampagnenaktion zusammentrommeln konnten. Es macht unglaublich viel Spass mit euch!

Unser Einjähriges war das Highlight der letzten Monate, in denen wir nach bewährtem Prinzip unsere regelmässigen Treffen quer durch die Ostschweiz organisierten: St. Gallen, Wil, Rheintal, Thurgau und Appenzell Ausserrhoden. Leider mussten wir unser erstes Treffen im Kanton Graubünden aufgrund der aktuellen Corona-Situation absagen. Sobald eine Zusammenkunft wieder möglich wird, werden wir diese natürlich nachholen.

Corona-bedingt verliefen die letzten Monate ruhig um unser Team und Operation Libero mitsamt Kampagnen. Nach unserem ersten Online-Stammtisch Ende März planen wir aber demnächst wieder regelmässigere Treffen, auch wenn diese wohl zuerst online stattfinden werden. Zudem freuen wir uns auf die anstehende Kündigungsinitiative und möchten spätestens auch dann wieder offline in Erscheinung treten.

Nicht nur die kommenden Kampagnen werden intensiv, wir brauchen ganz generell noch Verstärkung für unser Team: Der Startschuss für die Gründung einer offiziellen Sektion Ostschweiz ist gefallen. Wir suchen deshalb Personen, die sich für die Sektion Ostschweiz engagieren wollen. Und natürlich sind wir immer auf Ideen für Veranstaltungen, Locations oder Sonstiges gespannt. Meldet euch, wenn ihr bei uns mitmachen möchtet und wir freuen uns auf eure Inputs.

Auf ein spannendes, herausforderndes Jahr als Team in der Ostschweiz!

Andrea Oertle und David Caspar
Teamleitung Sektion Ostschweiz

Sektion Ostschweiz
Sektion Ostschweiz
Sektion Ostschweiz
Sektion Ostschweiz
Sektion Ostschweiz
Team Ostschweiz

David Caspar
Teamleitung

Team Ostschweiz

Andrea Oertle
Teamleitung

Team Ostschweiz

Scarlett Jockel

Wandel

Philosophisch ausgedrückt: Stetig ist nur der Wandel

Die Sektion Zürich blickt auf ein in vielerlei Hinsicht intensives, ausserordentliches und fesselndes Jahr zurück. 

Vom Spätsommer bis Herbst standen die Zeichen auch in Zürich auf Wandel und so konnten wir unseren Beitrag zur Veränderung im Nationalrat beitragen: Mit Marionna Schlatter (GPS) und Philipp Kutter (CVP) haben es gleich zwei Wandelwahl-Kandididierende des Zürcher Teams ins Parlament geschafft. Im Rahmen der Wandelwahl kam es im Oktober zudem zu einer spannenden Podiumsdiskussion im Volkshaus, bei der Laura Zimmermann (Co-Präsidentin Operation Libero Schweiz) und Aliénor Nina Burghartz (Vorstandsmitglied Operation Libero Schweiz) auf Camille Lothe (JSVP-Spitzenkandidatin für den Nationalrat) und Susanne Brunner (Nationalratskandidatin SVP) trafen. Der angeregte Abend kam bei allen sehr gut an und bekräftigt uns, in Zukunft neben Stammtischen im Grossraum Zürich zusätzlich weitere Podiumsdiskussionen zu organisieren und somit zur freien Meinungsbildung beizutragen. 

Im Spätherbst wurde der Generationenwechsel in der Sektion Zürich mit der fliessenden Übergabe des Co-Präsidiums auf Valentina Spillmann und Salim Moussa erfolgreich abgeschlossen. Voller Elan hat sich das neue Team anfangs Jahr dann zu einer Retraite getroffen und die Planung für 2020-2021 in Angriff genommen. Leider hat auch uns Covid-19 einen Strich durch die Rechnung gemacht und entsprechend sind viele Pläne, Ideen und Treffen vorerst auf Eis gelegt worden. Die auf Mai geplante Generalversammlung der Sektion musste auf einen späteren Zeitpunkt verschoben werden. Auch unser Lieblingsevent – die Zürich Pride – wurde dieses Jahr abgesagt und um das Jahreshighlight Sommergrill-Stammtisch steht es noch ungewiss.

Dennoch blickt die Sektion zuversichtlich nach vorn; so konnten erfolgreich drei spannende Neumitglieder für den Vorstand rekrutiert werden: Elena Michel, Deniz Bozyigit und Lara Lüthi können sind voller Tatendrang, diskutieren und planen bereits tatkräftig mit und freuen sich, die Liberas und Liberos von Zürich auch bald kennen zu lernen.
Ebenfalls bietet die aussergewöhnliche Situation neue Möglichkeiten, über Kantonsgrenzen hinweg mit anderen Sektionen neue Veranstaltungsformate zu testen: In Planung sind beispielsweise virtuelle Stammtische mit dem Team von Operation Libero Bern. Wir freuen uns darauf, gemeinsam mit den neuen Vorstandsmitgliedern und anderen Sektionen das neue Vereinsjahr mit all ihren Challenges und Chancen zu bestreiten.

Valentina Spillmann und Salim Moussa
Co-Präsidium Sektion Zürich

Team GS

Valentina Spillmann
Co-Präsidium & Events

Team Zürich

Salim Moussa
Co-Präsidium & Finanzen

Team Zürich

Christoph Iselin
Monitoring

Team Zürich

Francesca Giardina
Monitoring & Finanzen

Team Zürich

David Caspar
Community

Team Zürich

Anna-Patrizia Klemm
Events

Team Zürich

Leo Bauer
Events

Team Zürich

Eva van der Want
Monitoring

Libero Bag

We are just getting started!

Die Idee für eine Region Zentralschweiz geistert bereits seit einiger Zeit in den Köpfen rum. Immer konkreter wurde es,  als sich an unseren lokalen Stammtischen, Flyer-Aktionen und Begegnungen im Rahmen der Kampagnen motivierte Personen gemeldet haben, die sich eine verstärkte Präsenz von Operation Libero in der Zentralschweiz wünschten. Spätestens mit der Lancierung der Wandelwahl in Luzern am 30. August war der Moment gekommen, an dem wir der Idee einer Zentralschweizer Sektion auch Beine machen wollten.

Diese Gelegenheit nutzen wir natürlich und haben im vergangenen Jahr schrittweise den Aufbau der Region vorangetrieben. Anfangs April sind wir offiziell gestartet. Deshalb freue ich mich äusserst, gemeinsam mit unserem wachsenden Kernteam bestehend aus Mark Buchecker und Sonia De Cicco – beide ebenfalls langjährige Liberas und Liberos – den pinken Spirit in die Zentralschweiz zu bringen. Wir freuen uns auf baldigen Zuwachs.

Luca M. Henn
Teamleitung Zentralschweiz

Wandelwahl

Jusqu’à la Berne fédérale

A l'occasion des élections fédérales de 2019, Opération Libero a soutenu 40 candidates et candidats de six partis différents et dans douze cantons. L'objectif : favoriser l’élection de femmes et d’hommes progressistes et promouvoir une approche politique constructive et de compromis, au-delà des frontières partisanes.

Ensemble, nous avons défendu 19 revendications, dans le domaines des relations Suisse - Europe, de la numérisation, du climat, de la politique de migration et de la citoyenneté, de la concurrence, du pacte intergénérationnel et de l’égalité des modes de vie. Nous avons notamment défendu l'accord-cadre entre la Suisse et l’Union européenne ; l’objectif de zéro émissions nettes de CO2 d'ici 2050 sans compensation à l'étranger ; la limitation du pouvoir de marché des grandes plateformes numériques ; la suppression des périodes minimales de résidence dans les communes et les cantons avant d’obtenir la naturalisation ; le congé parental librement divisible ou encore le mariage pour toutes et tous.

Le 20 octobre, jour des élections, nous nous sommes réjouis de nombreuses tendances encourageantes. Le Parlement n'a jamais été aussi jeune et féminin ! La législature actuelle ne sera toutefois réussie que si de nouvelles alliances transpartisanes voient le jour et permettent l’adoption de réformes progressistes. 

Les enjeux sont nombreux : mettre à jour et renforcer nos relations avec l’Union européenne, agir face à l’urgence climatique, mettre la question de la numérisation au coeur du débat public ou permettre à toutes et tous d’être libre de son mode de vie.

Opération Libero se réjouit de l’élection au Conseil national de plusieurs des candidates et candidats soutenu·es durant la campagne : Gerhard Andrey (Les Verts, Fribourg), Susanne Vincenz-Stauffacher (PLR, St-Gall), Roland Fischer (Vert’libéraux, Lucerne), Marionna Schlatter (Les Verts, Zurich), ainsi que les sortant·es réélu·es Yvonne Feri (PS, Argovie), Beat Flach (Vert’libéraux, Argovie), Sibel Arslan (Les Verts/BastA!, Bâle-Ville), Philipp Kutter (PDC, Zurich), Eric Nussbaumer (PS, Bâle-Campagne) et Kathrin Bertschy (PBD, Berne).

Team Wandelwahl

Ces candidates et candidats ont contribué à faire souffler un vent d’optimisme sur la campagne, à lutter contre la polarisation et à développer une approche constructive de la politique. Nous espérons que cet esprit sera perpétué durant toute la législature. 

Avec “Votons le changement”, Opération Libero s’est engagé pour la première fois dans une campagne électorale, convaincu que nous ne pouvions pas nous permettre quatre autres années de blocages et de statu quo. Nous l’avons fait aux côtés de candidates et candidats de tout bord politique et continuerons à nous engager en faveur d’une Suisse ouverte et progressiste durant toute la législature.

Philipp von Brandenstein et Adrian Mahlstein
Coresponsables de projet

Vorstand Schweiz

Philipp von Brandenstein
Coresponsable de projet

Team GS

Adrian Mahlstein
Coresponsable de projet

Die Würde des Menschen ist unantastbar

Un OUI clair à la dignité humaine

« La dignité humaine doit être respectée et protégée » et « Nul ne doit subir de discrimination ». Voilà ce que l’on peut lire dans notre Constitution. Et ce que l’on a pu lire sur nos affiches de campagne en faveur de l’extension de la norme pénale antiraciste à la discrimination fondée sur l'orientation sexuelle.

Tous les individus naissent libres et égaux en dignité et en droits. Personne ne peut être dégradé publiquement en raison de certaines de ses caractéristiques. Ce sont là les principes fondamentaux que nous nous sommes engagé·es à faire respecter en militant pour l’extension de la norme pénale antiraciste en ce début d’année 2020.

Notre affiche de campagne faisait référence à l'article premier de la Loi fondamentale pour la République fédérale d'Allemagne et au monument du tribunal régional de Francfort-sur-le-Main. Nous avons lancé la campagne en donnant sept bonnes raisons de voter OUI. Dans un deuxième temps, nous avons collecté des dons afin de réaliser de petites affiches placardées dans toute la Suisse. Les donatrices et donateurs ont également eu la possibilité d’avoir leur prénom sur l'affiche. Un succès !

La norme pénale antiraciste sert à protéger la dignité humaine tout en respectant la liberté d'expression et de croyance. Malgré tout, il est évident que le droit pénal n'est pas - et ne peut pas être - une panacée pour mettre fin à la haine des groupes stigmatisés. Outre les moyens juridiques, un travail politique sans relâche contre le racisme, le sexisme et l'homophobie est indispensable.

Le 9 février 2020, 63 % de la population suisse a dit OUI à la dignité humaine. Un résultat clair qui nous motive à poursuivre notre engagement en faveur d’une Suisse plus progressiste et plus égalitaire.

Jessica Zuber et Ruedi Schneider
Coresponsables de campagne

Jessica Zuber

Jessica Zuber
Coresponsable de campagne

Ruedi Schneider

Ruedi Schneider
Coresponsable de campagne

Ehe für Alle

Bientôt le bout du chemin ?

Au sujet du mariage pour toutes et tous, le mot d’ordre de 2019 a une nouvelle fois été : attendez, attendez, attendez. Mais nous nous rapprochons du but, pas à pas.

Un bilan : l'été dernier, la Commission des affaires juridiques du Conseil national a finalement pris une décision sur le mariage pour toutes et tous. Mais elle a malheureusement fait les choses à moitié. L'accès à la procréation médicalement assistée devait être réservée aux couples hétérosexuels. Résultat : un mariage de seconde classe pour les couples de même sexe.

Le mariage pour toutes et tous devait ensuite être à l’ordre du jour de la session de printemps du parlement. Mais la crise du coronavirus a repoussé la décision à la session d’été.

Le Conseil national s’est depuis prononcé. Il n’a pas suivi proposition de la commission et a voté en faveur d’un mariage pleinement égalitaire, incluant l’accès à la PMA pour les couples de femmes, ce qui nous réjouit énormément. La balle est maintenant dans le camp du Conseil des Etats. Il nous faudra donc encore patienter avant que la réalité ne soit pleinement reconnue en Suisse. Nous sommes néanmoins sur la bonne voie !

Ruedi Schneider et Jessica Zuber
Coresponsables de campagne

Ruedi Schneider

Ruedi Schneider
Coresponsable de campagne

Jessica Zuber

Jessica Zuber
Coresponsable de campagne

Mosaik

Initiative de résiliation

La campagne a débuté !

Mener une campagne en période d’épidémie est un vrai challenge ! Nous avons l’habitude de travailler à distance, d’être flexibles et de nous adapter. Mais ces derniers mois nous ont forcé à l’être encore davantage.

Tout avait pourtant débuté normalement. Nous étions prêt·es, la campagne devait être lancée. Et voilà que le vote, initialement prévu le 17 mai, a été reporté au 27 septembre. Il a bien sûr été immédiatement évident pour nous qu’il y avait d’autres priorités qu’une campagne politique dans une telle situation de crise. Nous avons donc adapté tous nos plans, revus les calendriers, modifiés les mesures prévues. Et nous avons commencé à réfléchir à de nouveaux éléments de campagne.

Si l’incertitude a été peu à peu levée, de nouvelles questions se sont rapidement posées : quelle sera l’influence de ce contexte sur le débat ? Comment parler de la libre circulation des personnes alors que les frontières sont provisoirement fermées ? Qu'en est-il de la solidarité européenne en temps de crise ? Et qui profite le plus de cette situation - nous ou la partie adverse ? Notre équipe thématique a travaillé afin d’apporter des réponses à ces questions.

Nous avons désormais lancé notre campagne, tout en réévaluant certains aspects à la lumière de la situation actuelle et en envisageant différents scénarios possibles pour l'avenir. Plus que jamais, nous sommes prêt·es ! Et plus que jamais, nous comptons sur votre soutien pour cette campagne !

Andrea Oertle, David Caspar, Marie Juillard
Equipe de campagne

Team Ostschweiz

David Caspar
Coresponsable de campagne

Renato

Renato Perlini
Coresponsable de campagne

Equipe Romande

Marie Juillard
Coresponsable de campagne, Suisse romande

Team Ostschweiz

Andrea Oertle
Coresponsable de campagne
(jusqu’à fin mai)

Choisir le montant:
CHF
Votre don est sécurisé.
Etat : 116 095 Francs | But : 220 000 Francs
110 jours séparent le lancement de cette campagne du dimanche de votations. Nous voulons récolter au minimum 110’000 francs, soit 1’000 francs par jour. Si nous parvenons à récolter encore davantage, alors nous pourrons diffuser notre campagne dans toute la Suisse.
52%
Visuals Français
Visuals Français
Visuals Français
Visuals Français
Visuals Français
Visuals Français
Piggy Bank

Mais sérieusement, bien sûr

Opération Libero est entièrement financée par vos dons, depuis le début. L’ampleur de nos campagnes ne dépend que de la motivation de nos donatrices et donateurs : le nombre d’affiches dont nous pouvons disposer dans les rues, le nombre de flyers que nous pouvons imprimer, les idées plus ou moins folles que nous pouvons réaliser, tout cela ne dépend que des dons que nous recevons.

Nous sommes également dépendants du soutien de nos donatrices et donateurs pour couvrir nos frais de bureau, payer les salaires de notre équipe opérationnelle, grandir et continuer à nous développer. C'est pourquoi nous réfléchissons longtemps avant de dépenser le moindre centime et utilisons vos dons avec la plus grand prudence.

Une organisation financée uniquement par des dons et dotée d’une vraie influence politique ? Ce n'est pas facile, et cela ne dépend que de vous ! Votre don, aussi petit soit-il, rend notre travail possible chaque jour. Et nous profitons de cette occasion pour vous remercier chaleureusement !